Bilan du projet  à fin novembre

Le 1er semestre 2020 a été ponctué par la préparation du lot 1 : le référentiel de données  fournisseurs, clients et articles (matières premières, semi finis et produits finis).

Depuis début octobre, nous sommes fiers de vous annoncer que les collaborateurs CILAM utilisent Divalto pour créer et modifier les fiches clients, fournisseurs et articles.

En octobre : on a fait le grand saut !

Les données fournisseurs, clients et articles ont été récupérées dans l’AS 400, puis analysées société par société, nettoyées, harmonisées et complétées. Une fois validées en interne, les informations ont été transférées dans l’ERP                   .

Le 9 novembre, toutes les données étaient basculées dans notre nouvel ERP

 

Ce qu’ils en disent …

Aliette FOCK LAÏ, Comptable fournisseur CILAM SA depuis 7 ans, en charge de la création des fournisseurs.

Sandrine LECLERC, Comptable fournisseur CILAM PLF depuis plus de 3 ans, en charge de la création fournisseur en binôme avec Aliette avec l’arrivée de DIVALTO.

 

Alors qu’en pensez-vous ? :

Et votre état d’esprit la veille du déploiement ?  

«Impatientes car nous avons envie de gagner du temps. Dans l’AS 400, nous devions créer un fournisseur autant de fois que de société du groupe CILAM ; dans DIVALTO, on crée une seule fois et l’outil duplique automatiquement dans toutes les autres sociétés. Un peu inquiètes aussi car nous avons à cœur de ne pas prendre de retard sur les paiements » !

Quelques semaines après le déploiement, comment vous sentez vous ?

« Quelques anomalies de fonctionnement ont été corrigées depuis le lancement et nous avons été accompagnées ». « Il faut quand même rester vigilante » précise Aliette, « l’outil est facile à utiliser, il est également facile de faire des erreurs. Mais les corrections sont simples aussi ».

Si on compare AS 400 et DIVALTO : « DIVALTO est plus moderne que l’AS 400, les couleurs différentes des sociétés facilitent la navigation. La prise en main a été rapide. Aujourd’hui, il reste quelques ajustements à finaliser et nous avons hâte que le reste du processus soit déployé ; comme par exemple ne plus recevoir de demande de création de fournisseur en version papier ».

Merci Aliette et Sandrine

Pierre VASKOU est le responsable SUPPLY CHAIN depuis presque 3 ans dans le groupe CILAM. Une de ses missions parmi tant d’autres est la création des articles matières premières des filiales du Groupe CILAM.

Alors qu’en pensez-vous ? :

« Je ne l’avais pas imaginé tout à fait comme ça ; je l’imaginais plus intuitif dans les recherches comme on rechercherait des informations dans des outils internet ! Nous avons quand même fait un bond immense dans la modernité entre AS 400 et DIVALTO sans se dire « je ne vais pas y arriver » ; la prise en main de DIVALTO est très simple et la navigation ressemble à beaucoup d’outils utilisés aujourd’hui ; dans lesquels nous avons des habitudes communes.

J’ai trouvé la formation simple et efficace mais je regrette de ne pas avoir pu utiliser DIVALTO tout de suite après puisque le basculement des articles a été décalé ».

Et votre état d’esprit la veille du déploiement ? 

«Impatient ».

Quelques semaines après le déploiement, comment vous sentez vous ?

« J’ai eu quelques moments de doute lorsque j’ai constaté des anomalies sur des articles dans l’AS 400. L’équipe projet nous a accompagnés pour la correction des éléments pendant plusieurs jours. J’ai été rassuré en constatant qu’il s’agissait de problèmes isolés ».

Si on compare AS 400 et DIVALTO : « A date, je constate un gain de temps immédiat sur la création d’un article. Il existe une fonction de duplication, qui me permet de copier un article existant et de changer les données sans repartir de zéro. Comme l’ont précisé Aliette et Sandrine, la différence de couleurs d’écran pour identifier les sociétés est très pratique dans mon métier où je navigue littéralement d’une entité à l’autre tout le temps ».

Merci Pierre.

 

Et maintenant, on fait quoi ?  

Le lot 1 est en phase de finalisation mais les équipes sont déjà mobilisés sur le lot N°2 : les ventes.

Au cours des prochaines semaines/mois, les utilisateurs clés du lot VENTES vont être conviés à des échanges pour préciser les besoins, préparer le planning et le déroulé du déploiement. 

LE MOT DE LA DIRECTRICE DE PROJET :

Début 2020 a été particulièrement éprouvant et nous avons tous été impactés par la crise du coronavirus. Le projet ERP, parmi d’autres, a été ralenti mais le travail d’équipe, votre persévérance et votre courage ont permis de garder le cap. Nous avons commencé le dernier trimestre 2020 en déployant le lot 1. Ce lancement n’a pas été sans heurts mais nous terminons ce mois de novembre fiers. Fiers d’avoir surmonté quelques difficultés ensemble et fiers de continuer. Je tenais à remercier chaleureusement tous les participants pour leur disponibilité et leur implication pour la bonne réalisation du déploiement. A très bientôt pour le prochain lot !

Joelle CAUMES